Source miraculeuse Notre Dame d’Espinasse à Aubusson

Fontaine à loques Notre Dame d’Espinasse à Aubusson d’Auvergne (63)

Je remercie très sincèrement Madame Manette Chouvel d’Augerolles qui m’a très gentiment envoyé des cartes postales ainsi que 3 feuillets du livre de René Crozet « l’Auvergne qui guérit«   dont je vous livre ci-après quelques extraits :  » je suis allé voir Monsieur l’abbé Chambat, à Augerolles. Il m’a reçu fort courtoisement quoique ma démarche l’eut un peu interloqué au départ. Après une heure d’entretien il m’avait tout dit, je pense, sur Notre Dame d’Espinasse, me donnant même, en souvenir, une petite notice qu’il a lui-même publiée, avec son assentiment pour y prendre ce qui « me sera utile ». Le plus ancien témoignage de reconnaissance qui nous soit connu est bien celui que l’abbé Charles-Alexandre de Montgnon fit graver sur une plaque de marbre noir qu’il fit placer en 1718 dans l’église près de l’antique statue. Cet ex-voto qui mesure 1 mètre de haut sur 0,70 de large porte en son sommet les armoiries de la famille de Montgon. L’abbé y fait le récit, en langue latine, d’une grâce obtenue au mariage et de lui avoir permis, ainsi, de suivre sa vocation à l’éclat ecclésiastique et la remercie de l’avoir aidé à parvenir aux joies de la prêtrise. Cet ex-voto, placé d’abor dans l’église d’Espinasse fut transféré en 18032, par les soins du curé Chabrier, dans l’église d’Aubusson, ainsi que l’une des deux statues pour qu’elle puisse continuer à recevoir dans cette église les hommages de ses fidèles dévots, puisque le culte n’allait plus être maintenu d’une façon régulière dans la vieille église d’Espinasse.

Une dame de la Monnerie, Mme C., octogénaire, vint, il y a quelques années en pèlerinage à Notre Dame d’Espinasse. Elle fit à M.Le Curé le récit suivant : »Etant enfant, j’étais aveugle.Mes parents me conduisirent un jour ici pour demander à la Sainte Vierge de me rendre la vue. Je me souviens que M.le Curé d’alors, M.Guérinon, me prit, me souleva et m’éleva à bout de bras, de façon à ce que je puisse toucher la statue placée dans la niche, au-dessus de l’autel. Quand je parvins à toucher la statue, j’ai retrouvé instantanément la vue. Je vous affirme que ce fut ainsi… »

Les paroissiens d’Aubusson attribuent à une protection toute spéciale de Notre Dame d’Espinasse la préservation de l’incendie criminel du boug d’Aubusson, que les allemands, à la recherche de « maquisards » introuvables, menacèrent d’allumer en 1944.

En 1957, eut lieu la guérison d’une jeune fille de Lezoux qui souffrait d’un goître à l’aorte. Elle était condamnée après avoir été opérée. Le dernier jour d’une neuvaine faite à Notre-Dame d’Espinasse à ses intentions, elle commença à s’alimenter. En 1957, une femme de Thiers, condamnée pour urée, nous a dit qu’elle fut guérie pendant que la sainte Messe était célébrée à Espinasse à ses intentions pour demander sa guérison.

En 1969, deux personnes de Paris sont venues passer quelques jours à l’hotel Découzon, à Aubusson, dans le but de demander une faveur à la Vierge d’Espinasse. Une amie de Paris, avait été guérie d’une grave maladie des yeux après s’être lavée à la source de Notre-Dame d’Espinasse et leur en avait fait le récit. De retour à Paris, ces deux personnes ont écrit à M. Découzon et M. le Curé qu’elles avaient été pleinement exaucées. L’on pourrait continuer à faire l’énumération de beaucoup d’autres faveurs qui restent encore ignorées. Contentons-nous d’inviter les pèlerins à méditer devant les ex-voto aux murs de la chapelle, et ils seront émerveillés »

 Notre-Dame d'Espinasse à Aubusson d'AuvergneNotre-Dame d'Espinasse, source, viergeFontaine à loques mirauleuse Notre Dame d'Espinasse

Croix/Source miraculeuse à loques de Notre Dame d’Espinasse à Aubusson d’Auvergne (63)http://www.capella1.com/sources/selection/ntdamespinasse.jpg  ou http://aubusson631.canalblog.com/archives/2007

1 commentaire à “Source miraculeuse Notre Dame d’Espinasse à Aubusson”


  1. 0 GOMEZ 14 oct 2008 à 20:34

    D’autres photos sur :
    http://www.capella1.com/source.htm
    Un site unique pour découvrir d’autres sources d’Auvergne.

Laisser un commentaire



Les Indes Galantes |
La vie du bon coté |
my Life |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | don't forget me
| PLACE DE LA COMEDIE - BLOG ...
| Jardins d'Alain