Les arbres à clous

 Les arbres à clous

quelques arbres à clous http://clochersdewallonie.site.voila.fr/arbreaclous.htm

Le robinier de l’Ercompuch (en Belgique) http://www.larcenciel-forum.com/site/spip.php?article118

Stambruges (Belgique) http://fr.wikipedia.org/wiki/stambruges

Vous trouverez une photo et brève information sur l’arbre de Notre-Dame au Puits  http://www.fugitif.net/im/2554/index.php

Blog : http://enseignementsecondaire.catho.be/files/s13/word/JLdub-arbres-%C3%A0-loques.doc

établissement scolaire qui a étudié brièvement les arbres à loques en Belgique  

Arbre à clous à Fouron-le-Comte (en Belgique)  http://fourons.skynetblogs.be/post/4494908/quy-atil-de-commun-entre-xhoris-anthisnes-oln#comments  

Arbres à loques à Viroflay (Yvelines) http://www.onf.fr/foret/flore/arbremark/virofla.htm  L’ONF m’a confirmé l’existence du chêne de la Vierge. Il appartient à l’Office des forêts et il est situé à l’angle de la route du Pavé de Meudon et de la rue du Chêne de la Vierge sur la rive gauche de Viroflay

Une exposition et ouvrage « les guérisseurs d’hier et d’aujourd’hui »  http://www.ulg.ac.be/le15jour/125/S05.html

Arbre à loques à Han-sur-Lesse en Belgique : joindre Tournai par la A27/E42 puis Mons puis Namur par la E42, ensuite le Val de Lesse par la E411, prendre la sortie N°23

Arbres à loques à Ostiches  (merci à Monsieur Grégory Dumont) et à Stambruges qui se situent dans la province Hainaut en Belgique. Stambruges est à 22 kms à l’Ouest de Mons

Depuis Lille, pour se rendre à Herchies, Stambruges, Ostiches, prendre A27/E42 (Bruxelles, Gand, Valenciennes, Tournai)  puis A8/E42 (Liège, Bruxelles, Tournai)

    ensuite pour Herchies: sortie N°26 (N 554, Dour, Tertre, Pommeroeul)

            pour Stambruges : sortie N°27 (Stambruges, Bermissart)

            pour Ostiches : sortie N°30 (N58, Ath, puis N56, Papignies, Isières)

Bonnoeuvre (44), près du Champ Maurin, se trouve un arbre à clous. Le chêne à clous aurait les vertus curatives de ses ancêtres, en particulier celle de chasser les furoncles. Il suffit de planter un clou à chaussures après avoir fait 7 fois le tour de l’arbre. http://aupieddemonarbre.free.fr/arbreremarq/sortilege.htm

Sur le chêne de Bonnoeuvre (Loire-Atlantique), les loques sont remplacées par des clous que les pèlerins plantent dans le tronc aprèsarbresacre en avoir fait sept fois le tour. «Le clou qui a touché la partie malade d’une personne est planté dans le tronc pour lui transférer le mal», explique James Eveillard, coauteur d’un ouvrage sur les croyances populaires en France. Ce clou est un symbole, assez révélateur du mélange des croyances dans les rites populaires, car il fait probablement référence aux clous du Christ sur la Croix.

Les religions ne sont pas les seules à supporter cette cohabitation forcée entre superstition et culte officiel. La médecine conventionnelle doit depuis longtemps composer, elle aussi, avec ces arbres «thérapeutes». «Dans le passé, notamment dans les campagnes bretonnes, les malades allaient faire une offrande à l’arbre avant de rendre visite au médecin. Aujourd’hui, la pratique se perpétue, même si l’ordre s’est inversé avec les progrès de la médecine. Le médecin en premier, puis l’arbre quand il n’y a plus d’espoir!» raconte James Eveillard.
Heureusement, l’arbre peut aussi être associé à des coutumes plus pittoresques. Le magnifique tilleul aux épousailles de Lucheux (Somme) voit régulièrement passer la course des jeunes époux dans son large tronc fendu. Et pour cause: «la tradition veut que le premier à traverser le troue portera la culotte dans le couple», explique Edith Montelle, vice-présidente de la Société de mythologie française. Et à Aix-en-Provence, le culte de l’olivier de la Touesse pourrait surprendre le touriste vertueux peu au fait du sens des pratiques locales. Sur cet arbre magique, les femmes viennent se frotter le derrière… dans l’espoir de trouver un mari ! 

1 commentaire à “Les arbres à clous”


  1. 0 GEMO 15 août 2009 à 15:19

    Bonjour, je viens de rendre visite au chêne de la Vierge à Viroflay ce matin en ce samedi 15 août 2009, date anniversaire à laquelle l’épidémie de Choléra qui ravageait la Commune au 19éme Siècle a cessé net. Tout simplement majestueux! Merci pour le clin d’oeil.

Laisser un commentaire



Les Indes Galantes |
La vie du bon coté |
my Life |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | don't forget me
| PLACE DE LA COMEDIE - BLOG ...
| Jardins d'Alain